Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 17:54

 George Whitefield, premier prédicateur méthodiste, était un calviniste! C'est sans doute Jonathan Edwards qui l'influença à cette façon de penser. Sa vie comme sa prédication furent empreintes du thème central de l'élection: A ce propos, Whitefield écrivit* ces lignes qui résument toute sa doctrine:

   «Je bénis Dieu qui, par son Esprit, m'a convaincu de notre élection éternelle par le Père et par le moyen du Fils, de notre libre justification par le moyen de la foi en son sang, de notre sanctification comme en étant la conséquence, et enfin de notre persévérance et notre glorification finales, qui sont le résultat de tout cela. Je suis persuadé que Dieu a soudé tous ces points; ni les hommes, ni les anges ne pourront les disjoindre».

 

*Letters vol 1

source : promesses

 

Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 12:24

Traité à commander à "bibles et publications chrétiennes"

Le Seigneur Jésus va revenir

25 août 2013, 10:08

Le Seigneur Jésus Christ, le Fils de Dieu, est venu une première fois sur la terre comme un homme. Il a séjourné dans ce monde ; il y a souffert ; il y est mort pour le salut de tous ceux qui croient en Lui. Sa résurrection, suivie de son ascension au ciel où il siège maintenant à la droite de Dieu, a inauguré la période actuelle de la grâce qui dure depuis près de 2000 ans. Période pendant laquelle le Saint Esprit forme l'Église du Seigneur, celle qui se compose de tous les chrétiens, les vrais croyants, nés de nouveau, convertis au Seigneur Jésus Christ. Mais ce temps de la grâce est sur le point de prendre fin d'une manière subite et extraordinaire par :

 

le retour de Jésus Christ

La Bible l'annonce. Jésus lui-même l'a promis aux siens: «Je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi afin que là où moi je suis, vous, vous soyezaussi» (Év. selon Jean ch. 14 v. 3). Il importe de savoir comment un tel événement se déroulera, quand il se produira, qui il concernera, et enfin quelles conséquences il doit avoir présentement dans la vie de chacun.

comment ?

Cette scène prodigieuse qui peut devenir une réalité d'un instant à l'autre, nous est décrite par la Bible, dans les termes suivants :

«Le Seigneur lui-même, avec un cri de commandement, avec une voix d'archange, et avec la trompette de Dieu, descendra du ciel ; et les morts en Christ ressusciteront premièrement ; puis nous, les vivants qui demeurons, nous serons ravis ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur, en l'air ; et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur» (1ère Ép. aux Thessaloniciens ch. 4 v. 16 et 17). Un autre verset précise que tout aura lieu en un clin d'oeil - donc trop vite pour qu'il soit alors possible de se mettre en règle avec Dieu (1ère Ép. aux Corinthiens ch. 15, v. 52).

Remarquons aussi que Jésus revient lui-même, ne laissant à nul autre le soin et la joie de chercher les siens. Et ceux-ci n'attendent pas un événement ; ils attendent une Personne, celui qu'ils aiment sans l'avoir encore vu.

quand ?

Aucune date, aucun délai ne nous sont indiqués, ceci pour stimuler les affections des chrétiens, pour les inciter à attendre le Seigneur à tout moment. Lui-même répète dans l'Apocalypse: «Je viens bientôt...» (chap. 3, v. 11, chap. 22, v. 7, 12, 20).

Presque deux millénaires se sont écoulés depuis cette promesse, mais aujourd'hui bien des signes avant-coureurs annoncent l'imminence de ce retour, en particulier l'évolution morale et religieuse du monde christianisé décrite au chap. 3 de la deuxième Épître à Timothée : Égoïsme, orgueil, violence, immoralité, contrefaçon de la piété.

 

pour qui ?

Le texte que nous avons cité répond à cette question. À ce grand départ vers Jésus et vers la gloire participeront des vivants et des morts préalablement ressuscités. Mais les uns et les autres auront été des croyants. Le Seigneur Jésus prendra auprès de Lui tous ceux qui lui appartiennent par la foi en son sang rédempteur.

Il pourra se trouver ainsi des maris ou des femmes enlevés sans leur conjoint, des enfants convertis qui s'en iront sans leurs parents. Des personnes considérées comme très religieuses seront laissées sur la terre, alors que d'autres partiront qui menaient sans bruit une vie paisible et fidèle dans la communion avec leur Seigneur. Le Seigneur, qui connaît ceux qui sont siens, ne fera, soyons-en sûrs, aucune erreur.

Lors de ce rendez-vous sur la nuée, le chrétien retrouvera sans doute des êtres chers dont la mort l'aura pour un temps séparé. Mais ce qui remplira son regard et son coeur, ce sera le Sauveur lui­même qu'enfin il pourra contempler.

Ferez-vous partie de ceux qui seront enlevés à la rencontre du Seigneur ? Ou de ceux qui seront laissés sur la terre pour le jugement ?

C'est la question primordiale que chacun doit se poser. Mais la perspective du prochain retour de Jésus Christ doit avoir aussi des effets pratiques dans la vie de ceux qui sont sûrs de s'en aller à sa rencontre.

conséquences dans la vie du chrétien

• Attendre le Seigneur détache le chrétien du monde, fait de lui un étranger sur la terre. Il doit être continuellement prêt à partir. Ce qu'il fait, ce qu'il dit, doit pouvoir être approuvé du Maître quand il viendra : travailler consciencieusement, ne pas laisser de dettes, vivre en paix avec tous... Cette espérance est donc sanctifiante:«Quiconque a cette espérance en Lui, se purifie comme Lui est pur» (1ère Ép. de Jean, chap. 3, v. 3).

• Attendre le Seigneur console le chrétien quand l'un des siens, un croyant aussi, passe par la mort, l'encourage dans la maladie, la persécution, les épreuves de toute sorte.

• Attendre le Seigneur incite le chrétien à avertir, avant qu'il ne soit trop tard, tous ceux qui n'ont pas l'assurance de leur salut.

Tel est le but de ce message : proclamer notre espérance que Jésus revient, vous inviter à l'attendre avec nous, et pour cela à croire en Lui comme au Sauveur mort pour vos péchés.


Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 19:21

 

 

Joël Freyche que j'ai eu l'honneur de connaitre était un excellent linguiste : Grec , Sanscrit . Il était ancien dans une assemblée de frères de Bordeaux .Il est maintenant décédé.

 

Les anciens employaient souvent des alliances, des rapprochements de mots et de sons destinés à frapper l'attention. C'était, en particulier, la paronomase bien connue par l'exemple de Matthieu 16: 18. .Et moi, je te dis que tu es pierre, et que sur cette PIERRE je bâtirai mon assemblée ».

Le Seigneur avait dit: « tu es Kephas » en araméen, le langage de son temps. Les évangélistes ont traduit par « petros », pierre, caillou, pour entrer dans le jeu de mots du Maître. Car Jésus ajoute: « et que sur cette pierre je bâtirai mon assemblée ». Le second mot « pierre » était nécessairement un autre terme araméen, car ici, fidèle à la pensée du Saint-Esprit, l'évangéliste emploie le mot grec « petra » féminin, « rocher » pierre angulaire, et non le masculin « petros ». II y a paronomase. Nous qui avons cru, nous sommes des « pierres vivantes », des. moellons» de l'édifice; mais Jésus lui-même est la « petra », la pierre angulaire, le fondement de ce Temple saint pour le Père : l'Assemblée, ou comme on dit, l'Eglise.

C'est ce que l'apôtre Pierre a soin de nous expliquer dans sa lettre à toutes les Assemblées: « C'est en vous approchant de Lui, pierre vivante, écartée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu, que vous aussi comme des pierres vivantes, vous formez une maison spirituelle, un saint sacerdoce, pour offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus-Christ » (I Pi. 2: 4-5).

Faute de serrer le texte et sa paronomase, certaines personnes ont fait de graves erreurs là. Voici un autre exemple de paronomase, que les traductions ne permettent guère d'apercevoir. Dans I Cor. 11 : 29, le grec dit: « Celui qui mange et boit, ne discernant (ou diakrin6n) pas le corps du Seigneur », et il ajoute: « mange et boit un discernement (krima) contre lui-même ». Encore un rapprochement de mots et de racines de mots (grec: kri-) .II ne s'agit pas nécessairement d'un jugement PENAL. Le sens est: il se classe lui-même parmi les profanes (les ignorants). Notice. Les plus grands écrivains anciens recouraient à ce procédé, et à d'autres, similaires, sans aucune intention de plaisanterie ou de légèreté, ce que le ( jeu de mots) semble suggérer.

 

 

  Notice. Les plus grands écrivains anciens recouraient à ce procédé, et à d'autres, similaires, sans aucune intention de plaisanterie ou de légèreté, ce que le ( jeu de mots) semble suggérer.
Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 08:16

La foi charismatique

Quelques définitions

 

Quand nous parlons du pentecôtisme, de l'Eglise de Pentecôte (les Assemblées de Dieu) ou des pentecôtistes, il s'agit des familles d'Eglises fondées par Parham et Seymour en 1901 et 1906 aux Etats-Unis. Elles définissent l'expérience chrétienne en deux étapes : la conversion (par la repentance) et le baptême de l'Esprit (souvent par imposition des mains) dont le signe initial est le parler en langues.(1) Les milieux charismatiques récents décrivent ce mouvement comme "la première vague de l'Esprit." (2)

Dans les années 60, Dennis Bennett, pasteur épiscopalien américain expérimenta le baptême pentecôtiste avec parler en langues. Il se chargea de le promouvoir auprès des Eglises prêtes à l'entendre. C'était la naissance d'un mouvement dit "charismatique" au sein de dénominations qui n'avaient rien à voir avec l'Eglise de Pentecôte. Cette propagation est parfois nommée "deuxième vague de l'Esprit" et trouve parmi ses partisans des hommes comme John Sherrill qui jouèrent un grand rôle dans la communication de cette doctrine. On trouve des groupes de prière parlant en langues et prophétisant au sein d'Eglises "tolérantes" qui ne sont pas, en elles-mêmes, charismatiques. L'Evangile de la prospérité ("Dieu veut que ses enfants soient riches et en parfaite santé") est à rattacher à cette tendance, dont les partisans les plus célèbres sont Kenneth E. Hagin, Kenneth Copeland et Benny Hinn.

Puis est venue la "troisième vague." Ce courant met l'accent moins sur le parler en langues que sur l'expression de la puissance du Saint-Esprit par des signes, des prodiges et des miracles. La philosophie sous-jacente soutient que le monde est un théâtre où deux royaumes s'opposent l'un à l'autre et où le chrétien doit "saisir" les proies que Satan maintient sous sa griffe. Selon cette "vision du monde" (world view), la présentation et la démonstration de la foi passent par une "rencontre (affrontement) de puissance" (power encounter). Cette dernière est censée démontrer la présence de Dieu et conduire les hommes à la conversion. L'Eglise doit donc apprendre à guérir, à prophétiser, à exorciser (etc.) si elle veut se faire entendre.

Charles H. Kraft, professeur d'anthropologie à la School of World Mission and Institute of Church Growth of Fuller Theological Seminary, C. Peter Wagner, professeur dans le même établissement, et John Wimber, pasteur et aujourd'hui président du Vineyard Fellowship, association internationale d'églises, sont les artisans de ce courant. Wimber fut invité à enseigner à Fuller un cours expérimental sur les signes et prodiges. Kraft et Wagner ont suivi ce cours et ont déclaré être "disciples de Wimber". Ajoutons Paul Yonggi Cho, anciennement pasteur des Assemblées de Dieu, et responsable de la plus grande Eglise du monde, et la liste des leaders du mouvement sera quasiment complète. Des hommes comme Reinhard Bonnke, directeur d'une mission en Afrique, et Paul Cain, prophète à Kansas City, font également partie de cette mouvance.

Ces hommes ne se réclament ni du pentecôtisme, ni de la "deuxième vague." Leurs enseignements et leurs pratiques les en rapprochent néanmoins. L'objectif principal est de restituer à l'Eglise le quintuple ministère d'Éphésiens 4.11 : apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et docteurs. Par ce biais, ils souhaitent véhiculer le ministère de la Parole par des miracles spectaculaires.

En France, ces artisans de la troisième vague sont devenus célèbres et ont reçu des témoignages flatteurs de dénominations qui ne font pas partie du mouvement charismatique. D'éminents représentants de la Fédération Baptiste disent avoir éprouvé la validité de leurs ministères. (3) Jules Thobois salue "la vigueur de la foi de John Wimber" et parle de "l'authenticité" de son ministère. (4) Bien évidemment, les Eglises de Réveil, celles du Plein Evangile, et les Eglises Indépendantes à tendance charismatique sont de la partie. Seules les Eglises de Pentecôte et celles affiliées à la Fédération Evangélique de France (de cœur ou de fait) ont pris leurs distances. De plus, les relations entre chrétiens charismatiques ne sont pas au beau fixe. J'ai entendu des gens entraînés dans la troisième vague critiquer vertement les autres branches du charismatisme, (5) et les généralisations sont difficiles ! Par simplicité, nous parlerons "d'Eglise charismatique" pour décrire un mouvement reconnaissant la présence du Saint-Esprit dans des signes miraculeux, parler en langues, guérisons, etc. Si nécessaire, nous distinguerons les Eglises de Pentecôte.

A l'heure où tant de prédicateurs affichent une puissance apostolique et des paroles prophétiques, je me dois d'admettre mes lacunes. Je n'ai pas la compétence d'un théologien, ni le style d'un écrivain. Je prie que derrière la forme sans prétention de cet écrit, le lecteur puisse en apprécier le fond. Que le Seigneur éclaire sa Parole, montre l'erreur et révèle la justice, pour la plus grande gloire de son nom !

 

Un faible serviteur du Dieu Tout-Puissant.
Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 18:19
ATTENDEZ-VOUS A SOUFFRIR ! John BUNYAN annonçait un message clair et sans équivoque...rien à voir avec la fausse doctrine de l'abondance prêchée dans certains endroits...! Pour revenir à la source du message chrétien...rien de tel que de lire sa Bible et de parcourir à nouveau les écrits de certains auteurs oubliés...! Comme il est bon de creuser à nouveau dans les anciens puits...! Genèse 26:18-19 "Isaac creusa de nouveau les puits d’eau qu’on avait creusés du temps d’Abraham, son père, et qu’avaient comblés les Philistins après la mort d’Abraham; et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés. Les serviteurs d’Isaac creusèrent encore dans la vallée, et y trouvèrent un puits d’eau vive." John BUNYAN écrivait: "C'est lorsque nous sommes à l'aise, entourés de confort, qu'il faut nous attendre à subir des difficultés; les adversités, celles qui sont envoyées de Dieu, comme celles que nous subissons pour Lui, font partie de la Croix que nous devons prendre chaque jour. La maladie, la mort de nos amis, les pertes matérielles, etc. Il faut nous y attendre pour ne pas être surpris. Nous devons nous préparer pour les afflictions; nous ne pouvons les éviter complètement, mais nous pouvons et nous devons nous y préparer, amasser les promesses de Dieu, faire des provisions de grâce en notre âme, de réconfort en notre esprit, et nous assurer fermement en la puissance de Dieu afin de tout surmonter et de tenir ferme, car nous avons besoin d'être bien "chaussés du zèle que donne l’Évangile de paix" (Ephésiens 6;15). Beaucoup de chrétiens ne sont pas morts et crucifiés au monde, ne connaissent pas bien Dieu et Ses promesses et ils ne sont pas résolus à Le suivre pleinement comme ils le devraient: c'est pourquoi ils sont tellement désemparés et démoralisés quand les afflictions les atteignent."

 Pour revenir à la source du message chrétien...rien de tel que de lire sa Bible et de parcourir à nouveau les écrits de certains auteurs oubliés...!

Comme il est bon de creuser à nouveau dans les anciens puits...!
Genèse 26:18-19 "Isaac creusa de nouveau les puits d’eau qu’on avait creusés du temps d’Abraham, son père, et qu’avaient comblés les Philistins après la mort d’Abraham; et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés. Les serviteurs d’Isaac creusèrent encore dans la vallée, et y trouvèrent un puits d’eau vive."

John BUNYAN écrivait:
"C'est lorsque nous sommes à l'aise, entourés de confort, qu'il faut nous attendre à subir des difficultés; les adversités, celles qui sont envoyées de Dieu, comme celles que nous subissons pour Lui, font partie de la Croix que nous devons prendre chaque jour. La maladie, la mort de nos amis, les pertes matérielles, etc. Il faut nous y attendre pour ne pas être surpris.

Nous devons nous préparer pour les afflictions; nous ne pouvons les éviter complètement, mais nous pouvons et nous devons nous y préparer, amasser les promesses de Dieu, faire des provisions de grâce en notre âme, de réconfort en notre esprit, et nous assurer fermement en la puissance de Dieu afin de tout surmonter et de tenir ferme, car nous avons besoin d'être bien "chaussés du zèle que donne l’Évangile de paix" (Ephésiens 6;15).

Beaucoup de chrétiens ne sont pas morts et crucifiés au monde, ne connaissent pas bien Dieu et Ses promesses et ils ne sont pas résolus à Le suivre pleinement comme ils le devraient: c'est pourquoi ils sont tellement désemparés et démoralisés quand les afflictions les atteignent."
Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 11:43
Simon Mvondo.

Le Dr Simon Mvondo est doyen de la Faculté de théologie biblique du Cameroun, pasteur dans les églises baptistes au Cameroun (EBG) et membre du Comité national de Promesses. Il est marié et père de 8 enfants.

L’étude spéciale de certains mots est parfois nécessaire pour comprendre des versets controversés ou difficiles de la Parole de Dieu. Ainsi en est-il du mot grec prôtotokos qui est traduit en français par « premier-né ». Ce terme se trouve très fréquemment dans l’Ancien Testament où il apparaît des centaines de fois (dans la traduction des Septante), alors qu’il n’apparaît que 11 fois dans le Nouveau Testament . SUITE :   http://www.promesses.org/arts/172p10.html

Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 10:19

Etude du professeur Joel Freyche.(agrégé de grammaire et linguiste)

Médailles frustes.
on appelle ainsi les pièces de monnaie et les médailles antiques que l'usage et les annnées ont polies et dont elles ont presque éffaçé les reliefs:tel est le cas de certaines expressions de La Parole de Dieu,auquelles il convient de rendre leur vigueur,leur fraicheur originelles.L'Esprit Saint les a voulues percutantes;ne les laissons pas affadir......
Le préfixe grec"eu",fréquemment employé,a un sens fort agréable.Les roisde l'ancienne Egypte se faisaient appeler par exemple,EVERGETES(Le bienfaiteur).Le préfixe rendu par la syllabe"ev" dans le mot "évangile"devrait etre traduit par un terme énergique comme "heureux".
Notre expression française qui s'efforçe de rendre le grec"evangelion"(évangile) deviendrait alors:
"L'heureuse nouvelle",alors que "bon"-"la bonne nouvelle" semble assez médiocre

Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 20:32

 

BAPTÊME ET CÈNE QUEL EST L’ORDRE BIBLIQUE DES SYMBOLES ?Suite >>   http://epecharleroi.be/IMG/pdf/bapteme-cene-Buhler-1970.pdf

Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 15:43
6 Frères et soeurs, c'est à cause de vous que j'ai appliqué ces images à Apollos et à moi-même, afin que vous appreniez par notre exemple à ne pas aller [dans vos pensées] au-delà de ce qui est écrit et que personne ne s'enfle d'orgueil en prenant parti pour l'un contre l'autre.
7 En effet, qui est celui qui te distingue? Qu'as-tu que tu n'aies pas reçu? Et si tu l'as reçu, pourquoi faire le fier comme si tu ne l'avais pas reçu? 8 Déjà vous êtes rassasiés, déjà vous êtes riches, vous avez commencé à régner sans nous. Si seulement vous pouviez régner en effet, pour que nous aussi nous puissions régner avec vous! 9 En effet, il me semble que Dieu a fait de nous, apôtres, les derniers des hommes, des condamnés à mort en quelque sorte, puisque nous avons été donnés en spectacle au monde, aux anges et aux hommes.
10 Nous sommes fous à cause de Christ, mais vous, vous êtes sages en Christ; nous sommes faibles, mais vous êtes forts. Vous êtes honorés et nous sommes méprisés! 11 Jusqu'à cette heure, nous souffrons de la faim, de la soif, du dénuement; nous sommes maltraités, errants (OU SANS DOMICILE FIXE vers Darby); 12 nous nous fatiguons à travailler de nos propres mains. Injuriés, nous bénissons; persécutés, nous supportons; 13 calomniés, nous répondons avec bonté. Nous sommes devenus comme les balayures du monde, le déchet de tous, jusqu'à maintenant.
14 Ce n'est pas pour vous faire honte que j'écris cela, mais je vous avertis comme mes enfants bien-aimés.
15 En effet, même si vous aviez 10'000 maîtres en Christ, vous n'avez cependant pas plusieurs pères, puisque c'est moi qui vous ai donné la vie en Jésus-Christ par l'Evangile.
16 Je vous en supplie donc: soyez mes imitateurs. 17 Pour cela je vous ai envoyé Timothée, qui est mon enfant bien-aimé et fidèle dans le Seigneur. Il vous rappellera quels sont mes principes de vie en Christ, tels que je les enseigne partout, dans toutes les Eglises   

.    

Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 12:38

La tâche des chrétiens

 

12Ainsi, mes bien-aimés, vous qui avez toujours été obéissants, soyez-le non seulement en ma présence, mais bien plus maintenant, en mon absence ; avec crainte et tremblement mettez en œuvre votre salut*, 13car c'est Dieu qui fait en vous et le vouloir et le faire selon son dessein bienveillant. 14Agissez en tout sans murmures ni réticences, 15afin d'être sans reproche et sans compromission, enfants de Dieu sans tache au milieu d'une génération dévoyée et pervertie, où vous apparaissez comme des sources de lumière dans le monde, 16vous qui portez la parole de vie : c'est ma gloire pour le jour de Christ, puisque je n'aurai pas couru pour rien ni peiné pour rien. 17Et même si mon sang doit être versé en libation dans le sacrifice et le service de votre foi, j'en suis joyeux et m'en réjouis avec vous tous ; 18de même, vous aussi, soyez joyeux et réjouissez-vous avec moi.

 

Traduction TOB de La Bible .

* Ce passage est bien traduit contrairement à bien des traductions de La Bible .

 

*Un éminent linguiste ,le Professeur Lamorte ( qui n'a pas participé à cette traduction ) disait <<L'impératif que l'on traduit généralement par <<travaillez>> est à la voix moyenne ,et doit être traduit par :agissez , mettez en actes . Vous êtes sauvés ;il s'agit d'agir comme de sauvés,de mettre en actes votre salut,de vivre votre salut . (In : problèmes des versions Françaises de La Bible

Repost 0
Published by unseulcheminjesus - dans CULTURE BIBLIQUE
commenter cet article

Texte Libre

Rechercher Sur Ce Site

Site animé par Patrice Garriga

                                Colporteur Biblique ,Serviteur de Dieu .

 

Archives

NOTRE SEUL BUT

 

  Pourquoi un poisson pour symboliser le Christ ?
  BLOG DEDIE A L'HEUREUSE NOUVELLE DE L'AMOUR DE DIEU POUR CHACUN DE NOUS.

 

Contact: patrice33320@gmail.com

LA BONNE NOUVELLE

COURS BIBLIQUE

 

Le Cours Biblique MSD est disponible sur internet. Les leçons se complètent directement sur notre page internet et sont envoyées à MSD électroniquement.
Informations et inscriptions :

http://fr.edu.msd-online.ch

LA BIBLE DIT

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Éphésiens 2:8-9